On m'appelle  Dr. PAVLOV

Ancien médecin psychiatrique à Haïti  je dirigeais, à l'époque des dictateurs, un hôpital spécialisé, "LA FORTERESSE".
Ma tâche consistait à briser les opposants au régime en renforçant la lutte de l'armée : direction du corps des Tontons-Macoutes, massacre de familles mulâtres réputées hostiles au régime, exécutions sommaires, rapts, viols, emprisonnements arbitraires, utilisation du vaudou à des fins non religieuses, modification de la personnalité, torture mentale et physique, dégradation de l'individu, etc…
J'avais carte blanche secondé dans ma tâche par une équipe d'infirmiers, hommes de main serait un terme plus juste, recrutés parmi les plus cruels des tontons Macoutes,violeurs, voleurs trafiquants de toute sorte..  Nous avions tout pouvoir et nous en abusions. La toute puissance vousmonte vite à la tête!!!
Mais le règne des tontons macoutes devait prendre fin.
Jean Bertrand Aristide, ancien prêtre qui s'était proclamé "avocat des pauvres", se fit  élire  le 16 décembre 1990 avec 67% des voix au cours d'élections démocratiques. Son accession à la présidence de la République redonna un peu d'espoir au peuple haïtien et surtout aux métis que l'on avait persécuté pendant si longtemps.

Avec l'élection d'Aristide un nouveau type de démocratie se fit jour;  fin de la répression contre les métisses et les blancs, fin des arrestations arbitraires, chasse aux sorcières et répression contre les anciens partisans de Bébé Doc.
On règle ses comptes! Les privilèges changent de main...

C'est ainsi que je fus obligé  de quitter  Haiti peu de temps après. Heureusement, en homme prévoyant, j'avais su au cours des années fastes, me mettre à l'abri du besoin et  accumuler un véritable trésor de guerre  volé aux familles persécutées et que petit à petit j'avais  transféré  en Suisse.

A cette époque, de nombreux  refugies affluent vers les États-Unis.

J'étais l' un d'entre eux!


Arrivé aux Amériques, je me posais la question de savoir ce que j'allais faire. Les années que j'avais passées au service des Duvalier m'avais beaucoup appris sur le comportement des êtres humains, surtout ceux qui avaient le pouvoir !
Je décidais donc de continuer dans un pays démocratique ce que j'avais réalisé sous  deux  dictatures.
Ayant effectué mes études en Suisse, j'allais choisir de m'installer en France.
Restait à trouver la région et  une nouvelle "Forteresse"....

A suivre....

PS : Vous avez des idées... des fantasmes....Faites moi parvenir vos scénarios...


Story categories: NC stories, abuse, mental and body modifications, insanity, medic, gyneco, psychiatry, rape, wardens, orderlies,orgies,