Ceci est une nouvelle histoire.
Titre : Family Porn - Chapitre 1
Auteur : Fantasman
Personnages : 1 homme, 1 femme, 2 petites filles
La plus jeune fille a 7 ans
Première fois
Inceste
Oral
Pénétration anale

Texte envoyé le 27/12/2012
Texte publié le 27/12/2012

Creative Commons 2012 - Fantasman. Certains droits réservés.

Ce texte est mis à disposition sous licence Creative Commons BY-NC-SA. Vous avez l'autorisation de le reproduire et de le diffuser librement à condition de respecter la paternité du texte et de conserver les en-têtes de l'histoire. Vous n'êtes pas autorisé à faire un usage commercial de ce texte, toute modification du texte doit être distribuée sous licence identique.

Histoire envoyée à notre site des 'Histoires Taboues'.
http://www.asstr.org/~Histoires_Fr/

Family Porn

par Fantasman

Chapitre 1

– -- Attention, cette histoire est une pure fiction réservée aux personnes averties et saines d'esprit. Si vous n'êtes pas capable de faire la différence entre une fiction et la réalité, allez consulter un psy. Si vous êtes choqués par les histoires mettant en scènes sexuellement des enfants, ne lisez pas les lignes qui suivent, sinon prenez plaisir a lire ce texte et défoulez vous virtuellement mais n'oubliez pas que forcer un enfant à avoir des relations sexuelles avec un adulte est la plupart du temps traumatisant et terrible tant physiquement que moralement et vous expose à des peines de prisons méritées . Contentez vous de fantasmer et libérez vous de vos fantasmes avec nos histoires taboues

***

Je déballais mon matériel dans la chambre devant l'homme et la femme qui me regardaient. Je m'étais spécialisé dans la réalisation de films pornos amateurs et j'étais devenu une référence mais quand on m'avait proposé ce contrat j'avais un peu hésité.

J'avais déjà quelques films familiaux comme références mais a chaque fois c'était de l'inceste consenti aves des adolescentes ou des presque femmes déjà bien formées et habituées aux saillies paternelles.

C'était en fait la première fois que j'avais l'occasion de faire un film incestueux pédophile. Le type avait était assez direct, sa femme était un peu attardée et ils avaient deux petites filles de 10 et 7 ans.

Il m'avait raconte leur histoire en détail, ce qui m'avait fait énormément bander je dois avouer afin que je sache comment filmer et surtout guider le scenario .

La grande axait déjà tâté de sa bite depuis plus d'un an et ce avec la complicité de sa femme qui ne se rendait pas compte de la perversité de la situation et qui pensait que c'était normal que sa fille participe à leurs jeux sexuel. Elle était elle même une obsédée et le sexe était son plus grand plaisir.

Il avait fait sa connaissance dans un établissement spécialisé ou il travaillait et alors qu'elle n'était encore qu'une jeune adulte de 20 ans il s'était laissé aller à ses avances auquel il avait répondu avec de la peur au début mais aussi de la curiosité.

Ce qu'il avait découvert l'avait comblé. Une femme totalement disponible à tous les jeux sexuels sans aucune limite. Pour Nolwenn, la jouissance justifiait tout, même la douleur qu'il lui infligeait parfois pendant leurs jeux sexuels se trouvaient oubliée des qu'elle jouissait et ce autant de fois qu'il pouvait le souhaiter dans la journée.

Il l'avait épousé, et ce malgré un rejet assez inquiet de ses amis, il avait commencé leur vie commune qui aurait pu paraitre banale. Mais les amis ne voyaient pas l'activité sexuelle intense et débridée qui rythmait leur vie et ca valait tous les autres sacrifices par rapport a ses anciens amis qu'il avait peu a peu écarté de sa vie. Sa famille étant très éloignée n'était que peu présente dans leur vie.

Bien sur il avait souvent prêté sa femme a des amis, l'avait emmenée a toutes sortes de soirées, son handicap était mental léger et pas physique et c'était plutôt une belle femme. Beaucoup de ses contacts lui enviait cette femme si disponible et sans aucun tabou.

Ils avaient suivi leur chemin, avaient eux deux enfants dont elle s'occupait très bien sans que leur sexualité n'en pâtisse sauf qu'il était moins facile de sortir.

Tout avait basculé il y avait un an. Ils regardaient au lit une émission ou il y avait un sujet sur l'inceste et sa femme tout en lui caressant le sexe dit :

– Ca doit être bien quand on fait ca dans la famille. il la regarda surpris, même si leur activité sexuelle était intense ils s'étaient toujours débrouillé (en fin de compte c'est lui qui avait pris cette décision) pour éviter que les filles soient directement spectatrices de leurs ébats sexuels.

Il avait même une fois enlevé la main de Nolwenn sur son pantalon qu'elle commençait a masser alors que les filles regardaient la télé avec eux et il avait pensé qu'elle ne se rendait pas compte de ce quelle faisait.

– Ah bon dit il surpris a sa femme tu penses que c'est bien de faire ca dans la famille, même avec des enfants.

– Ah oui moi j'aimerai bien j'ai déjà caressé la chatte a Corinne mais elle aime pas ca elle dit qu'il faut pas et que si je fais elle va te le dire. Il avait sursauté en entendant ca

– Tu as caressé Corinne dit il amusé son sexe se dressant encore plus dans la main de Nolwenn qui rigola en le masturbant encore plus fort

– Ou j'ai voulu la lécher comme j'aime bien ca mais elle veut pas et je voulais qu'elle me fasse aussi dit elle presque boudeuse.

– Et si je voulais bien que tu le fasses tu voudrais encore. ?

– Ohhh oui dit elle comme un enfant a qui on donne un cadeau. Il réfléchissait aux conséquences mais le fait de voir sa femme lécher sa fille était une image de fantasme qui gommait tout.

– Mai il ne faudrait le dire a personne faut pas faire ca devant les autres dit il songeur.

– Oui je sais comme quand on fait du sm tu dis faut pas le dire.

– Tu veux faire maintenant avec Corinne ?

– Oh oui, il n'hésita plus.

– Va la chercher alors. Elle sauta du lit toute nue et alla chercher la grande qui arriva avec sa mère la tirant par la main sans comprendre. Voyant son père sur le lit le sexe dressé elle le regarda sans comprendre. Mais déjà Nolwenn Enlevait le tee shirt de la gamine qui restait en slip.

– Mais papa non c'est pas bien dit la fillette trouvant cette situation inquiétante et devinant qu'un père et une mère nus faisant venir leur fille dans leur chambre n'était pas normal.

– Mais si c'est normal dit il regardant ensuite sa femme baisser la culotte de la gamine dévoilant une petite vulve imberbe. Qu'elle essaya de cacher avec sa main.

– Mais, mais. Nolwenn allongea Corinne sur le lit et lui écarta les cuisses.

– Maman va te faire du bien tu vas voir c'est bien de jouir et elle enfouit sa tête en commençant a lécher la petite qui regardait son père terrorisée.

– Non je ne veux pas se mit elle a sangloter.

– Allez c'est pas si terrible dit le père caressant les cheveux de sa fille il trouvait extraordinaire de voir sa femme léchant sa fillette écartelée.

– Tu vois elle lèche bien il dit, ta mère est une experte, il releva la tête de sa femme en s'approchant.

– Elle sait faire plaisir avec sa bouche aux femmes mais aussi aux hommes. Et devant la petite fille tétanisée et choquée pour sa première expérience sexuelle il enfonça son sexe dressé dans la bouche de la mère qui se mit à le sucer frénétiquement juste devant la fille. Il savoura quelques instant cette succion puis il repoussa la tête de Nolwenn

– Allez fais plaisir a ta fille dit il en lui montrant les cuisses ouvertes ou elle se recoula aussitôt.

– Tu es grande ma chérie dit il regardant sa fille tu as des choses a apprendre. Elle vit avec horreur son père attirer sa petite tête vers on sexe dresse et redoubla de pleurs.

– Allez tu ouvres la bouche set tu suces comme une glace tu vas voir ca fait pas mal et papa adore ca.

– La petite le regarda les yeux pleins de larmes, elle avait réussi a contenir les assauts de sa mère en la menaçant de le dire a son père mais si celui-ci s'y mettait aussi elle n'avait aucune chance.

Elle sentit le bout du sexe de son père se poser sur ses lèvres et il prit sa tête entre ses deux mains. Doucement mais fermement il appuya et elle dut ouvrir la bouche pour laisser pénétrer le gland.

L'homme savourait cet instant autant par la perversité que de savoir que c'était la première fois qu'un sexe pénétrait cette bouche vierge.

La mère arrêta de lécher la gamine quelques instants et regarda sa fillette avec le sexe de son père enfoncé dans la bouche. Il attira la tête de sa femme et l'embrassa goulument pendant que son autre main tenait la tête de la fillette et la faisait aller sur son sexe.

– Vas y lèches la essayes de la faire jouir il dit a la femme qui repris aussitôt la succion du sexe de sa gamine.

L'homme coulissait doucement savourant la bouche mais très vite il sentit son sperme monter, il agrippa les cheveux de sa fille.

– Hummmm chérie avales dit il d'un coup et il commença a jouir envoyant les jets de sperme au fond de la gorge de sa gamine qui ne put reculer la tête tenue par son père.

– HUmeeeffffg

– Avales tout et après je te lâcherai chérie il faut apprendre a avaler. La mère revint caresser les cheveux de sa fille.

– Tu vois Corinne c'est bon moi j'adore ca et je veux bien partager avec toi.

C'est ainsi qu'il avait commence la domination de son petit harem. Dans ses nombreuses soirées sexuelles il n'avait jamais pratiqué la pédo, mais la bouche de sa fille offerte par sa femme lui avait ouvert de nouveaux horizons qu'il découvrait avec plaisir.

Le samedi soir suivant Nolwenn tenait sa propre fille pendant que le père sodomisait la petite sur le lit. Elle pleurait et criait mais enfoncé dans les fesses de la petite fille il découvrait le plaisir d'un anus de gamine vierge.

Nolwenn n'avait fait aucune objection quand il lui avait confié qu'ils allaient faire l'amour avec Corinne ce samedi. Ils avaient envoyés la petite dormir chez une amie et lorsque la mère avait emmené la petite dans la salle de bain pour lui faire un lavement elle s'était doute que quelque chose n'allait pas.

Son père était entré nu dans la salle de bain regardant la canule enfoncée entre les fesses de sa gamine et son sexe s'était dressé encore plus.

– Aux questions de la petite Nolwenn avait répondu qu'il faut avoir le cul propre quand on se fait enculer sans que la petite ne comprenne ce terme.

Quand sa mère la fit venir a 4 pattes sur le lit la gamine se mit a pleurer, son père derrière elle se passait un liquide sur le sexe dressé et malgré son ignorance elle se doutait bien que les deux situations avaient a voir.

Il se positionna derrière elle le sexe dressé a l'idée de sodomiser sa propre fille avec l'aie de sa femme.

– Maman non je ne veux pas essaya t elle de dire.

– C'est rien ma chérie de se faire enculer, ca fait juste un peu mal au début et après tu verras tu auras plus mal et papa pourra t'enculer souvent. Elle ne se rendait pas compte que ses paroles étaient terrifiantes pour une fillette de 9 ans.

– Mais je veux pas ce n'est pas bien

– Mais si moi j'aime bien me faire enculer, papa a un gros sexe tu verras ca va bien dans le cul, hummmmm fit elle se léchant les lèvres. La gamine sanglotait quand elle sentit le gland de son père contre son anus.

– Nonnnnnnnnnn Papa nonnnnnn

– Bouges pas ca va aller dit Nolwenn. Le père agrippa les hanches de la fillette et commença a pousser.

– NOnn hurla la gamine, pendant que Nolwenn la tenait fermement. Ils avaient déjà participé a des soirées SM ou Nolwenn avait tenu sans aucun scrupules des jeunes femmes un peu réticentes aux sévices pervers. Le fait de tenir sa fillette de 9 ans pour permettre a son mari de la violer ne lui posait aucun problème.

La gamine poussa un hurlement quand le sexe pénétra l' anus de 5 6 centimètres, Nolwenn tenait fermement sa fille regardant le gros sexe de son mari s'enfoncer entre les fesses étroites.

Il lima doucement arrachant des gémissements de douleur a chaque fois que son sexe bougeait dans l'anus étroit mais il avait du mal a se contrôler tant il tait excité du depucelage anal de sa fille.

Bien sur il avait fantasmé sur ses filles, les avait regardé grandir maté leurs petits culs mais il n'aurait pas imaginé pouvoir les depuceler lui-même avec l'aide se sa propre femme.

Il lima quelques minutes en pendant que maintenant qu'il avait commencé il ne pourrait plus s'arrêter et elles devraient intégrer leurs jeux pervers, tous leurs jeux.. En savourant le plaisir qui venait il pensait déjà que la petite bien qu'ayant 3 ans de moins allait bientôt aussi devoir se mettre a 4 pattes sur ce même lit.

Il s'arqua et jouit a longs traits le sexe serré regardant sa femme qui tenait la petite empalée sur son sexe. Les yeux de Nolwenn étaient brillants et il comprit que leurs perversités ne faisaient que commencer.

Elle emmena sa fille se laver et lui passa de la pommade apaisante sur le petit anus totalement dilaté. Ensuite après avoir couché leur fille dans le lit a coté d'eux ils firent l'amour comme jamais, exposant a la petite fille toutes les positions et perversions possibles.

***

Tu regardes des films de guerre et tu lis des romans de guerre mais tu ne tues pas tes concitoyens avec une mitrailleuse... Tu regardes des films de Bruce Willis mais tu ne tues pas 50 personnes en une heure... Tu adores les films d'horreur mais tu n'égorges pas toute la famille voisine les nuits de pleine lune... Moi j'adore les histoires pédophiles, mais je ne touche pas aux enfants... Séparez la réalité du virtuel et laissez nous jouir de nos fantasmes ! ! !

***