Ceci est la suite d'une histoire.
Titre : Une famille naturiste - Chapitre 2
Auteur : peterpan25
Email : peterpan25[_at_]fastmail.fm
Personnages : 1 homme, 1 femme, 1 petit garçon, 1 petite fille
Le plus jeune garçon a 8 ans
La plus jeune fille a 5 ans
Première fois
Inceste
Oral
Masturbation
Pénétration anale

Texte envoyé le 26/03/2011
Texte publié le 26/03/2011

©2011 - peterpan25. Tous droits réservés.

Toute reproduction de cet écrit est interdite sans autorisation de son auteur.

Histoire envoyée à notre site des 'Histoires Taboues'.
http://www.asstr.org/~Histoires_Fr/

Une famille naturiste

par peterpan25

Chapitre 2

Une famille naturiste- Chapitre 2

Le lendemain matin, ma femme et moi on retrouve Théo et Léa dans la salle de bain.

– Allez les enfants, dit ma femme, déshabillez-vous et hop dans la baignoire

– Maman, dit la petite Léa, tu peux m'aider ?

Emilie aide Léa à se déshabiller, une fois sa petite culotte enlevée je ne peux m'empêcher d'admirer sa petite fente imberbe et ses adorables fesses rebondies. Théo avait quant à lui enlevé ses vêtements tout seul et je matais son petit zizi ainsi que ses fesses blanches aussi belles que celle d'une fille. Une fois nus ils se placent dans la baignoire en nous regardant..

– Dites les enfants, ça vous dit que votre père et moi on vous rejoigne dans le bain ?dit ma femme

– Oh oui ! disent ils en cœur..

On se déshabille en vitesse et on se place chacun derrière un de nos enfants, moi avec Théo et Emilie avec Léa. Tout en lavant les cheveux de mon fils je passe ma main partout sur son corps, en arrivant en bas je me saisis de son zizi qui durcit sous ms doigts..

– Oh Maman regarde le zizi de Théo est tout dur hihi, s'exclame la petite Léa, pourquoi il est tout dur Maman ?

– Parce que ton Papa lui fait du bien au zizi

– Moi aussi je veux qu'on me fasse du bien à ma zézette

– D'accord, ma chérie, lui répond ma femme

En la tenant contre elle, elle glisse sa main entre les cuissettes de la fillette de 5 ans et se met d'une main experte à lui caresser la fente. On se regarde, ma femme et moi d'un regard complice, savourant cet instant d'intimité avec nos enfants..

– Oh Papa, me dit Théo en se tournant vers moi c'est bon ce que tu me fais au zizi, je sens ton zizi tout dur contre moi..

– Oui mon chéri, lui dis je tu veux la voir de plus près ?

– Oh oui Papa ! dit il

– Moi aussi je veux le voir ton zizi Papa, dit Léa

Je me lève en exhibant ma bite en totale érection..

– Oh il est gros ton zizi Papa, dit Théo

– Tu veux la toucher ?dit ma femme en s'approchant de Théo

– Je sais pas..

– Vas y tu verras c'est tout doux, dit-elle en se saisissant de ma bite bandée..

Il approche sa main timidement et empoigne ma queue

– Moi aussi je veux la toucher, crie Léa

– D'accord ma chérie vas y, dit ma femme attends je vais te montrer ce que tu dois faire..

Elle se met à me branler sous leurs yeux ébahis

– Vous avez vus ?Je fais des va et vient en tenant fermement le zizi dans ma main allez les enfants à vous montrez moi ce que vous savez faire..

Théo et Léa prennent ma bite dans leur petite main et se mettent à la bouger comme leur avait montré leur mère hum je fermais les yeux pour savourer ce moment..

– Dites les enfants, vous voulez faire encore plus plaisir à votre Papa ?

– Oui ! disent ils en cœur

– Alors regardez bien ce que je vais faire et vous devrez faire pareil..

Emilie prend ma bite dans sa bouche et se met à me pomper et me lécher d'une langue experte..Les enfants sont scotchés..

– Mais Maman, c'est sale de mettre le zizi dans la bouche

– Pas du tout ma chérie, le zizi est tout propre et en plus ça fera plaisir à ton Papa

– Moi je veux bien essayer, dit Théo

– Ok, mon chéri tiens dit ma femme en lui tendant ma queue..

Il ouvre grand la bouche et y enfourne ma bite puis se met à me sucer comme il avait vu sa mère le faire..Hum il était doué, je sentais sa langue tourner autour de mon gland..

– Hum c'est bon mon grand continue dis je

– Oui, c'est très bien Théo suce bien ton Papa, dit ma femme, essaye de l'enfoncer plus loin dans ta bouche, et elle poussa la tête de son fils pour qu'il fasse pénétrer ma queue un peu plus loin dans sa bouche

Je voyais ma bite s'enfoncer dans la gorge de mon fils jusqu'à disparaitre presque entièrement, cette vue m'excitait énormément et je décidais de prendre les choses en main. Je prends la tête de Théo entre mes mains et commence à faire des mouvements de va et vient dans sa bouche comme si je baisais sa bouche..

Je poussai ma bite au fond de sa gorge jusqu'à ce que sa bouche vienne se coller à mon pubis, il venait de faire sa 1ère gorge profonde alors qu'il avait à peine 8 ans..

Je sentais la sève monter alors je me retirais rapidement et me met à me branler au dessus du visage de Théo

– Ma chérie met ton visage à coté de celui de ton frère et ouvre la bouche, dit ma femme à Léa, Papa va te donner de la crème..

Elle s'exécute et je vois mon fils et ma fille ouvrir la bouche attendant la semence paternelle comme une offrande..

Je me branle énergiquement et tout d'un coup, je vois de puissants jets de sperme qui viennent s'écraser sur le visage de mes enfants et je prends soin de diriger une partie des jets dans leur bouche..

– Allez, les enfants avalez la bonne crème de Papa, dit ma femme en léchant le visage de Théo et Léa..

Léa avale avec une grimace

– Ca a un drôle de goût dit Léa

– Moi j aime bien dit Théo en se léchant les lèvres pour récolter plus de sperme, c'est salé mais c'est bon.

La bain terminé, on se rend Théo et moi dans ma chambre pendant qu'Emilie partait avec Léa dans la sienne, en faisant le moins de bruit possible car Manon dormait encore..

On s'allonge, Théo et moi, encore tous nus, dans le lit, puis je l'enlace tendrement en lui disant des mots gentils..Je sentais son corps chaud contre le mien et son zizi devenir dur à nouveau..Je laisse ma main glisser le long de son corps et lui caresse tendrement son petit pénis, en même temps je me penche vers lui et l'embrasse sur les lèvres, il ouvre la bouche et j'y introduis ma langue..Sa langue joue avec la mienne dans sa bouche et je dirige sa main vers ma verge qui avait repris de la raideur, il le caresse doucement..

Je quitte sa bouche et descend vers son torse imberbe que je caresse et lui lèche les tétons puis je descends encore plus et prend son zizi dans sa bouche que je suce goulûment.

– Tu aimes ? lui dis je

– Oui Papa j'adore ! Continue..

J'enfonce son zizi totalement dans ma bouche et fais rouler ma langue autour de son gland puis je ressors ma bouche et me met à lui lécher ses petites couilles et les fait rouler dans ma bouche. Je lui écarte un peu les jambes en les relevant légèrement et vois appraitre son anus encore vierge. Je me jette dessus et lui lèche le petit trou et je sens sa respiration accélérer, signe qu'il apprécie la caresse buccale..Je mouille bien son anus et essaye d'y introduire un doigt. Au moment ou mon index se met à rentrer, il se raidit

– Détends toi mon chéri

– Oui, Papa

Je sentais son anus se détendre et laisser mon doigt le pénétrer plus profondément. Je fais des va et vient avec mon doigt, son anus est serré mais assez souple finalement. Je fais entrer un deuxième doigt en poussant un peu mais au bout de 5 minutes je sentais qu'il se détendait et que mes doigts pénétraient plus facilement.

– Maintenant, détends toi fiston, je vais mettre mon zizi dans tes fesses ça va faire un peu mal au début mais si t es bien détendu t auras plus mal ok ?

– Ok Papa, je suis prêt vas y

Je relevais ses jambes vers son ventre de façon à bien lui ouvrir les fesses et je plaçais mon gland à l'entrée de son trou. Je poussais fort jusqu'à voir mon gland pénétrer puis je continuais ma poussée. Incroyable, ça y est j'étais complètement en lui, ma bite était rentrée en totalité dans son cul. Je le laissais s'habituer un peu à ma bite puis je commençais à bouger, je l'entendais gémir et pousser des petits cris de plaisir

– Alors c'est bon tu aimes ?

– Oh oui Papa, je sens bien ton zizi dans mes fesses, continue

Encouragé par ces paroles, je me mets à monter et descendre plus énergiquement. Son trou était maintenant bien ouvert et ma bite s'y engouffrait facilement. Je l'enculais solidement jusqu'aux couilles

– Tu sens comme je t encule bien la ?

– Oh oui Papa c'est trop bon !

– Attends on va changer, viens sur moi

Je m'allongeais sue le lit la bite bien droite et il vient s'asseoir dessus en faisant glisser ma queue dans son trou du cul. Quand ses fesses touchent mes couilles, il se met à monter et descendre..

– Oui c'est bien Théo monte et descends sur ma bite comme si tu faisais du cheval..

Il se met à me chevaucher de plus en plus vite, je vois ma bite disparaitre complètement dans son cul de petit garçon.. Je décide encore de changer de position et lui dit de se placer à 4 pattes sur le lit les jambes bien écartées le dos bien cambré et la tête sur le lit. Dans cette position je vois bien son anus ouvert qui s'ouvre et se referme comme s'il voulait me dire de venir le prendre..

Je me place à califourchon au dessus de lui en plaçant ma grosse bite sur son trou et pousse de toutes mes forces pour le faire pénétrer jusqu'aux couilles.

Je donne de grands coups de bite dans son cul pour bien qu'il sente que je l'encule. Je lui tire les cheveux et lui dit dans le creux de l'oreille..

– Alors tu sens comme je t'encule bien comme une petite salope

– Han Han oui Papa vas y encule moi à fond !

Je le tiens par les hanches et l'encule sauvagement, j entends mes couilles claquer contre ses fesses tellement il est enculé profondément

Je ne peux me retenir plus longtemps et je lui envoie une bonne dose de sperme au fond de son cul..

Epuisé et vidé, je m'allonge sur le lit il vient m'embrasser et m'enlacer tendrement

– Merci Papa c'était génial j'ai adoré, j'espère on le refera

– Bien sûr fiston, autant de fois que tu veux..

J'espère que ce deuxième chapitre de mon histoire vous a plu autant que le premier. Laissez moi vos commentaires et je vous répondrais avec plaisir.

Si vous avez aimé ce texte, remerciez peterpan25, c'est une motivation pour continuer d'écrire.

Vous pouvez utiliser ce champ pour envoyer un message à l'auteur.

N'oubliez pas de préciser votre adresse email dans votre message si vous souhaitez une réponse de l'auteur.

Message limité à 1700 caractères. Les messages sont systématiquement modérés avant d'être envoyés.

Vous pouvez également contacter l'auteur par mail à cette adresse : peterpan25[_at_]fastmail.fm (remplacez [_at_] par @)