Ceci est une nouvelle histoire complète.
Titre : Mon papa a un gros pénis - Texte complet
Auteur : Oncle Julius
Email : oncle.julius[_at_]yahoo.fr
Personnages : 1 homme, 5 petites filles
La plus jeune fille a 4 ans
Romantique
Orgie
Première fois
Inceste
Pénétration anale

Texte envoyé le 04/04/2011
Texte publié le 05/04/2011

Creative Commons 2011 - Oncle Julius. Certains droits réservés.

Ce texte est mis à disposition sous licence Creative Commons BY-NC-SA. Vous avez l'autorisation de le reproduire et de le diffuser librement à condition de respecter la paternité du texte et de conserver les en-têtes de l'histoire. Vous n'êtes pas autorisé à faire un usage commercial de ce texte, toute modification du texte doit être distribuée sous licence identique.

Résumé :
une petite fille aime très fort le gros pénis de son papa qui lui fait du bien dans son derrière

Histoire envoyée à notre site des 'Histoires Taboues'.
http://www.asstr.org/~Histoires_Fr/

Mon papa a un gros pénis

par Oncle Julius

Texte complet

Mon papa a un gros pénis

Mon nom est Anaïs, je suis une petite fille de seulement six ans, et mon papa a un pénis très grand et très gros.

Depuis que je peux me souvenir, j'ai déjà vu un grand nombre de différents pénis ! Déjà ceux dans ma famille, celui de mon papa, ceux de mes deux oncles, celui de mon papy. J'en ai vu aussi des autres, comme celui de mon maître d'école et du maître-nageur, à la piscine, ceux de certains des gentils messieurs qui travaillent au chantier de construction en bas de la rue. Je trouve ça très amusant de les voir grossir et durcir quand je les prends dans mes petites mains et que je les suce pour me régaler avec toute leur bonne crème que j'aime

Chaque pénis que j'ai vu est peu un différent des autres, certains sont grands ou sont petits, d'autres sont vraiment gros et durs, et il y en a même un que je connais qui est bien long mais pas très gros. Les messieurs me les montrent souvent quand je suis avec eux, et ils me demandent de caresser leur pénis avec me petites mains, même mon gentil maître d'école me le demande parfois, pendant les récréations, et même il me le donne à sucer quand il est assis à son bureau et que je suis dessous. Pendant que je lui tète le bout de son pénis, il mets sa main dans ma culotte et me caresse le derrière et le devant en essayant d'enfoncer ses doigts dans mes petits trous. Quand je fais ça, je sais qu'il me donnera beaucoup de "bons points" juste après.

Mais aucun de tous les pénis que j'ai vu n'est aussi grand et gros que le pénis de mon papa, particulièrement quand je le mets dans ma bouche que j'ouvre autant que je le peux. Un jour, pour jouer, mon papa a mesurer son beau pénis qui était très gonflé et tout dur; il a fait ça devant moi, on était tout nus tous les deux, et je venait juste de lui montrer mon petit derrière pour qu'il mette ses doigts dans mon petit anus. Papa m'a dit que son pénis faisait 23 centimètres de long et 5 centimètres de diamètre. Je ne sais pas trop ce que ça veut dire, mais je crois que mon papa en est très fier, alors, moi aussi.

Quand le pénis de mon papa est petit, je le sort facilement de son slip et je mets son gros bout dans ma bouche, d'abord, ça me fait comme une guimauve chaude, tout visqueuse et molle. Puis je fais bouger ma tête pour le faire entrer et sortir de ma bouche. Papa aime bien que je lui fasse ça, et puis, il aime voir mes petites couettes de cheveux se balancer en même temps ... Il me fais toujours coiffer avec des couettes serrées par des rubans roses : il aime beaucoup ça !

Quand je fais cela, le pénis de papa ne reste pas mou pour très longtemps ! Presque tout de suite je peux sentir le gros morceau de sa viande commencer à se développer à l'intérieur de ma bouche en écartant mes lèvres et mes dents, et ça me fait tout drôle. Peu après, le pénis de papa devient vraiment si gros que je ne peux plus garder même son bout tout dur dans ma bouche plus, puisqu'il étire mes lèvres trop largement et m'écartèle trop la bouche. Mais je continue quand même à sucer le pénis du papa aussi fort que je peux, parce que cela fait beaucoup de bien à mon papa et que ça le rend heureux et souriant. Il m'appelle alors "La petite princesse chérie à son papa" et il me dit combien il m'aime très fort quand je fait une bonne grosse sucette sur son gros pénis.

Souvent, quand j'embrasse le pénis de papa assez longtemps, aussi quand je frotte mes petites mains le long de sa longue tige dure, mon papa se met à grogner très fort et puis plusieurs giclées de crème blanches et collantes sortent du petit trou au bout de son pénis géant, et papa donne des grands coup de ventre en avant pour essayer de faire entrer plus loin son gros morceau ce viande, jusqu'au fond de ma bouche. Ça m'étouffe un peu, mais je suis très contente que mon papa m'aime aussi fort

J'aime beaucoup avaler toute la bonne crème blanche de papa, et il est tout heureux quand je fais ça. Il me dit que j'ai fait un très bon travail qui lui a fait du bien, comme une bonne petite fille gentille, et que ça a beaucoup plu à son pénis.

Mais aussi, parfois, papa me demande de cesser de sucer son pénis parce qu'il doit faire quelque chose de différent avec son pénis pour faire sortir la bonne crème. Une des autres choses que le papa aime beaucoup faire avec son très gros pénis, c'est de me le mettre dans le petit trou de mon derrière. Nous avons commencé à faire ce jeu amusant, il y a deux ans, le jour du gâteau de mes quatre bougies, et d'abord ça m'a fait très peur !

– - - - - - - -

Quand le papa me l'a fait, le jour de mes quatre ans, il a mis une bonne quantité d'huile de la cuisine de maman partout entre mes fesses, dans mon derrière, et aussi vers le haut entre mes jambes ça m'a fait tout drôle à l'endroit de ma petite fente, là ou sort mon pipi. Le papa a utilisé sa main et a frotté l'huile bien partout, et cela m'a semblé très gentil. Puis mon papa m'a fait me plier au-dessus de l'accoudoir du canapé, et j'avais les jambes pendantes en dehors et ma tête qui posait sur un coussin. Il s'est placé juste derrière moi en m'écartant bien largement les cuisses et en frottant son gros pénis chaud partout entre mes fesses. Comme mon derrière était un peu froid, l'extrémité du gros pénis du papa m'a fait une sensation vraiment chaude pendant qu'il le frottait partout dans l'huile glissante qu'il avait mise là.

Pendant que papa me faisait ça, mes quatre meilleures amies du même âge que moi, s'étaient mises toutes nues et étaient en train de nous regarder en se frottant la zézette. Maman en profitait pour leur caresser aussi leurs derrière et à les embrasser sur la bouche.

– Elles étaient là, ce jour-là, parce que, comme c'était une fête spéciale, papa et maman avaient autorisés que j'invite mes meilleures petites amies, Jenny, Suzie, Melissa et Sandra, a venir à la maison jouer avec moi et manger le gâteau. Il y avait juste Jenny qui avait fait ses quatre ans, et j'avais été invitée aussi, mais maman n'avait pas voulu que je reste jusqu'à la fin parce que le papa de Jenny devait lui faire des "choses spéciales"-

Mes parents avaient installé deux cameras pour filmer tout ce qui se passait, et ils m'ont dit que c'était pour que je rappelle comment c'était passé mon anniversaire de mes quatre ans. Depuis, j'ai revu souvent ce beau film.

Papa mes disait des choses drôles pendant qu'il faisait des frottements dans mon derrière, des choses comme : "Papa frotte sa grande et grosse bite sur le cul de sa petite princesse... Tu sens le gros bout de ton papa contre ton petit cul, ma petite princesse, tu aimes sentir la grosse bite de ton papa sur ton minuscule petit anus ?"

Comme j'avais mon pouce dans ma bouche, j'ai hoché la tête pour dire que j'aimais bien ça, mais je ne savais pas ce que voulait dire une bite, mais j'ai quand même pensé que c'était un autre mot pour le pénis du papa.

Enfonçant la tête de son pénis bien à l'intérieur de la fente de mes fesses, papa a commencé à pousser plus fort contre mon petit trou à caca, et ça m'a fait tout curieux, comme quand je suis assise trop longtemps sur mon vélo, ou aussi comme après que j'aie fait un très gros caca bien dur et vraiment grand et que mon derrière reste tout ouvert. Mon papa grognait et faisait des drôles de bruits avec sa gorge, puis il a dû mettre ses deux mains sur mes petites hanches en me tenant fermement serrée pour faire que son pénis soit bien adapté à l'intérieur de mon derrière.

Quand le très gros pénis de mon papa est entré la première fois à l'intérieur de mon derrière en écartant trop mon petit trou ce jour-là, ça m'a fait vraiment très très mal et je croyais que j'étais fendue en deux par le pénis trop gros qui forçait dans mon petit trou si minuscule ! J'ai crié et j' ai pleuré en hurlant : "papa, papa, arrête, tu me fais trop mal à mon derrière !" Maman s'est approchée et m'a juste frotté mon dos et a embrassé mon tête et mon cou, et elle m'a dit : "ne t'inquiètes pas, ma jolie petite fille si douce ... détends-toi bien ... Papa doit faire ceci pour t'apprendre à sentir du bien dans ton derrière, pour ton propre bien... Laisse-toi aller !."

Mes quatre petites amies étaient maintenant tout près de moi et poussaient des petits cris de joie en écartant largement leurs cuisses et en se frottant encore plus fort leur petite chatte qui bavaient beaucoup. Sandra, la plus jeune qui n'a que trois ans et demi, commençait même à faire pipi par terre, debout, entre ses pieds, et il y avait du pipi qui lui dégoulinait même le long de ses cuisses.

J'ai essayé de me détendre, mais ça me faisait toujours tellement trop mal dans mon derrière ! J'ai senti vraiment très fort dans mon derrière comme si je devais faire un énorme caca et je criais à mon papa que j'avais envie de faire un très très gros caca qui me faisait mal dans le derrière. "Non, ma douce petite princesse, ce n'est pas du caca qui sort, ne s'inquiète pas .... C'est le gros pénis de ton papa qui s'enfonce bien à l'intérieur de ton cul de petite fille." Le papa respirait vraiment lourd pendant qu'il essayait d'expliquer. "je sais que ça te fait peut-être pareil que si tu avais envie de faire un gros caca ... mais pousse fort sur ton trou à caca pour que le pénis de papa rentre bien profond ! ... pousse fort, ma chérie... ça va aller bien, maintenant..."

Bientôt le papa a commencé à s'acharner dans mon derrière, et il poussait son pénis géant dans et hors de mon anus tellement vite et fort que je continuais de pleurer et de crier de plus en plus fort en me tortillant. Alors, tout d'un coup, j'ai senti papa me tirer fort par les hanches et son ventre poilu se coller contre mes fesses alors que son trop gros et très grand pénis était tout enfoncé en moi. Il était tout enfoncé dans mon ventre par mon trou à caca, et alors j'ai senti que toute la crème épaisse de papa s'injectait dans mon ventre !

"Oooh, papa ! aaaaah, aaaaiiie ! Je peux sentir la crème sortir de ton pénis et gicler au fond de mon ventre, à l'intérieur de mon derrière !" J'ai crié. Cela a incité le papa à gémir encore plus, mais je ne pense pas le papa écoutait vraiment parce qu'il continuait de grogner et de souffler juste à côté de mon oreille, et j'ai continué à sentir en moi que de plus en plus de giclées de sa crème drôle remplissaient rapidement tout l'intérieur de mon cul.

Quand le papa a eu tout fini, il a retiré son pénis hors de mon fond et il était devenu tout petit encore. Ça m'a fait exactement comme si je faisais caca, et j'ai aimé ça. Ma maman m'a pris et m'a emmené dans la salle de bains; Jenny Suzy et Sandra nous suivaient, pendant que papa avait retenu Melissa pour qu'elle lui nettoie son gros pénis avec sa bouche. Maman m'a installée debout sur la cuvette des WC, dans la salle de bains, et je me suis baissée pour faire mon caca. J'avais les cuisses bien écartés, comme ça, maman et mes trois amies pouvaient bien voir ma zézette ouverte et mon derrière. J'ai essayé de pousser très fort comme pour faire un énorme caca, mais seulement une petite crotte est sortie de mon anus. Sandraa a applaudi en voyant mon petit morceau de caca sortir de mon trou et tomber dans l'eau. Il y a eu quand même toute la crème blanche de papa qui est sortie de mon anus et a fait une flaque dans les WC, sous moi. Maman a mis sa main sous mon derrière et l'a essuyé bien comme il faut pendant que je poussais encore pour essayer de faire sortir encore un peu de caca. Elle a juste récolté encore un peu de crème sortant de l'intérieur de mon anus, où le gros pénis de papa l'avait mis, et elle a donné ensuite sa main à lécher à ma petite amie Suzy qui fêtera ses quatre ans dans un mois.

– - - - - - -

Maintenant, quand papa met son pénis dans mon derrière, il ne me fait presque plus mal parce que je suis une grande fille de six ans, à présent. Et puis, je sais cela ne prendra pas très longtemps pour que le papa fasse sortir toute sa crème.

Mon papa m'appelle sa princesse et dit que j'ai le meilleur petit cul qu'il ait jamais enculé. Moi, j'aime aussi que papa me mette son pénis dans l'anus, parce que je trouve que c'est vraiment bon de sentir un gros morceau de chair dans mon derrière qui est si crémeux et chaud et qui s'ajuste bien autour du pénis de papa pour le serrer très étroitement. Le papa dit que mon trou à caca de petite fille lui fait comme un gentil gant mou qui se serre bien autour de son pénis et qu'il se sent très à l'aise dedans quand il s'enfonce très profond dedans.

Mais j'ai quand même un peu mal, parce que, à chaque fois, papa fait glisser trop vite et trop fort son pénis dans mon derrière. Alors, ça me fait comme si ça me brûlait mon anus, juste à l'entrée, parce que son pénis est vraiment très gros et grand juste avant qu'il fasse gicler sa crème par son petit trou au bout pour remplir mon derrière.

Mais même si mon papa me fait mal à mon anus avec son gros pénis, je sais qu'il m'aime vraiment et qu'il le fait juste pour se faire du bien à son pénis et que, sans ça, son pénis et ses boules lui feraient trop mal. Moi, je ne veux pas que le pénis de mon papa lui fasse du mal, alors, à chaque fois qu'il sort de mon derrière, je l'embrasse sur le bout pour lui dire merci et je lui fait des grosses léches partout pour le nettoyer !

J'aime tellement mon papa et son gros pénis

Ce récit est une très libre adaptation d'un texte trouvé sur un site voisin en anglais (Nepi-stories) sur la page duquel figurait la mention : "Cette histoire n'est pas originale et a été signalée la première fois dans des newsgroup il y a quelques années de cela, republiée pour votre plaisir."

Oncle.julius(a)yahoo.fr

Si vous avez aimé ce texte, remerciez Oncle Julius, c'est une motivation pour continuer d'écrire.

Vous pouvez utiliser ce champ pour envoyer un message à l'auteur.

N'oubliez pas de préciser votre adresse email dans votre message si vous souhaitez une réponse de l'auteur.

Message limité à 1700 caractères. Les messages sont systématiquement modérés avant d'être envoyés.

Vous pouvez également contacter l'auteur par mail à cette adresse : oncle.julius[_at_]yahoo.fr (remplacez [_at_] par @)