Ceci est une nouvelle histoire complète.
Titre : Le Lavement forcé - Texte complet
Auteur : Oncle Julius
Email : oncle.julius[_at_]yahoo.fr
Personnages : 1 petite fille
La plus jeune fille a 4 ans
Pénétration anale
Scatophilie
Non-consensuel

Texte envoyé le 06/04/2011
Texte publié le 06/04/2011

Creative Commons 2011 - Oncle Julius. Certains droits réservés.

Ce texte est mis à disposition sous licence Creative Commons BY-NC-SA. Vous avez l'autorisation de le reproduire et de le diffuser librement à condition de respecter la paternité du texte et de conserver les en-têtes de l'histoire. Vous n'êtes pas autorisé à faire un usage commercial de ce texte, toute modification du texte doit être distribuée sous licence identique.

Résumé :
comment obliger une fillette récalcitrante à recevoir un copieux lavement

Histoire envoyée à notre site des 'Histoires Taboues'.
http://www.asstr.org/~Histoires_Fr/

Le Lavement forcé

par Oncle Julius

Texte complet

LAVEMENTS de FORCE pour des PETITES FILLES

Il est tout à fait possible d'administrer des lavements à des enfants très jeunes ; on peut commencer dès qu'ils ont 1 an ou deux, mais il est beaucoup plus intéressant de lavementer des fillettes d'environ quatre ou cinq ans, afin de les habituer à recevoir régulièrement des "douches brunes" par la suite.

Pourquoi donner un lavement à une petite fille ? En plus de l'intérêt de lutter contre la constipation, fréquente chez les jeunes enfants, un lavement sert aussi à l'habituer à se faire remplir le rectum et les boyaux et surtout à commencer de dilater le petit anus souple qui doit s'habituer très tôt aux pénétrations. De plus, il est toujours plaisant de voir un enfant se purger, après avoir eu les intestins bien gonflés de liquide, et de voir les excréments jaillir puissamment du petit cul de la petite patiente positionnée à quatre pattes avec son joli derrière bien présenté.

Pourquoi attendre qu'elles aient quatre ou cinq ans ? Tout simplement parce que, dès quatre ans, les fillettes peuvent prendre conscience de ce qu'on leur fait subir comme gâteries et, aussi, elles peuvent commencer d'apprécier à leur juste valeur, ces doux plaisirs de se remplir et de se vider à tous moments. Plus jeunes elles ne peuvent pas subir les même agréables sensations.

Les fillettes aiment se sentir propres, n'est ce pas ? Et bien, que peut-on obtenir de plus décapant qu'un bon lavement bien purgatif ? On voit souvent des femmes au foyer et des athlètes, des jeunes lycéennes, des écolières, et même des très jeunes enfants encore en classe maternelle qui prennent des lavements avec de l'eau froide ou chaude, du lait, du pipi, de la limonade ou de l'eau gazeuse, du champagne ou toutes sortes variées de liquides dans le rectum, pour le plaisir de se faire gonfler le ventre puis de se vidanger les boyaux

Certaines fillettes vicieuses demandent à avoir un lavement pour se faire purger le rectum avant de faire le sexe anal avec leur papa ou un autre homme !

D'autres le demandent quand une bonne constipation les fait souffrir au ventre

Mais d'autres le font juste pour le plaisir de sentir leur ventre se remplir et se vider. Elles attendent plusieurs jours sans aller aux toilettes de sorte que leurs viscères soient déjà bien chargées en caca ... Alors elles se laissent remplir le ventre encore d'avantage par une volumineuse injection et se retiennent autant qu'elles le peuvent, jusqu'à ne plus pouvoir se retenir, avant de se laisser aller à expulser leurs matières accumulées, sur les toilettes ou sur un pot, devant les autres membres de la famille ou d'autres spectateurs. Elles demandent alors qu'on recommence le lavement à plusieurs reprises pour pouvoir se sentir bien pleines et, ensuite, aller aux toilettes et se soulager en expulsant tout le contenu dans la cuvette. Le sentiment du fluide chaud s'accumulant dans leur colon, puis le plaisir de sentir tout le liquide s'expulser de leur petit cul, comme une bonne chiasse, leur procure un tel plaisir, qu'elles ne se lassent pas de recommencer souvent. Mais, pour ces petites filles, le meilleur est le soulagement de la première vidange, au moment ou elles expulsent tout au dehors et ou leurs excréments sortent avec force de leur petit anus !

Nul doute que, une fois qu'une fillette est habituée à se faire visiter le cul, elle en redemande très vite !

En général, les enfants se laissent faire assez volontiers quand il s'agit de se faire administrer un lavement dans le rectum, prenant cela comme un jeu.

Personne ne peut nier les avantages d'un doux lavement gentil et long ! Cependant, quelques jeunes petites filles ne savent pas encore que cela est bon pour elles ! ... Et, quand ces quelques petites filles ne veulent pas, vous devez le leur donner de force pour leur propre bien !

Le "lavement forcé" est alors nécessaire, pour ces petites filles qui refusent de se laisser administrer un lavement contre leur volonté. Que ce soit des fillettes asiatiques ou des fillettes occidentales, toutes peuvent obtenir la purge de leur colon et un lavement sans contre-indication. Quand cela arrive qu'une fillette soit récalcitrante et refuse le bon lavement qu'on lui destine, il est alors nécessaire qu'elle soit attachée et bien contenue jusqu'à ce que le lavement lui soit administré complètement.

Pour certaines, qui résistent juste par pudeur et pour le principe de ne pas se laisser voir leur intimité, il sera juste besoin qu'elles soient un peu maintenues. Mais pour d'autres qui refusent obstinément l'injection de l'eau, du pipi, ou quoi que ce soit d'autre, dans leur rectum, il sera nécessaire de les attacher fermement de sorte qu'elles ne puissent échapper à leur sort. Je pense juste que ces jeunes enfants, pour qui, la plupart du temps, c'est le premier lavement, ne savent pas combien il est amusant de se faire nettoyer les boyaux par un grand lavement gentil et copieux, puis de se soulager en expulsant leurs excréments soit dans les toilettes, soit d'une autre manière !

Il est nécessaire de les maintenir dans une position qui laisse bien apparent leur petit cul, de façon à leur administrer de force l'injection du produit, sans qu'elles puissent s'y opposer par des gesticulations intempestives. Elles auront les jambes bien retroussées et les fesses bien écartées de façon à ce que leur minuscule trou-à-caca soit bien dégagé.

Une fois bien contenues dans cette position obscène, il faudra leur lubrifier l'anus pour faciliter son élargissement ! Un peu de vaseline ou de beurre servira à assouplir leur petit sphincter tout serré. Plutôt que d'utiliser une poire à lavements ou un clystère, on pourra prendre un bock ou une poche de plus grande capacité, afin que, dès leur première fois, elles aient les boyaux remplis au-delà de leur capacité !

On remplira le récipient d'eau bien chaude ou de tout autre liquide de son choix. Des boissons gazeuses seront plus efficaces : le gaz, en se libérant, gonflera encore d'avantage les boyaux ! On utilisera aussi une belle grosse canule qui sera ensuite enfoncée lentement et profondément dans leur petite rosette timide, ( sans tenir compte des cris et des pleurs qu'elles ne manqueront pas de pousser ) de façon à bien leur forcer le petit passage vierge ! Dans ce cas, il s'agit plus d'un viol anal que réellement de la purge de leurs matières fécales, puisqu'elles refusent obstinément de se faire nettoyer les intestins par un copieux lavement,  ! Donc, dans ce cas, il est conseillé de ne pas avoir d'état d'âme et d'avoir recours à des ustensiles surdimensionnés !

Après lui avoir imposé un copieux lavement à l'eau bien chaude (un peu plus que 37°) (vous pouvez aussi utiliser un autre liquide de votre choix, gazeux ou pas), introduisez profondément l'anus-picket*(voir plus loin) dans le cul de la mignonne enfant. Une fois bien gonflé, obligera la petite patiente à garder le liquide dans les intestins beaucoup plus longtemps sans avoir de difficultés pour se retenir ! Gonflez à discrétion, grâce à la poire, jusqu'à ce que la petite fille commence de se plaindre ! Une fois les chairs de son rectum bien tendues, l'engin fait l'effet d'un bouchon hermétique puisqu'il ne pourra pas franchir le passage du sphincter. Allumez alors le vibrateur ! Les ondes agréables ne tarderont pas à faire leur office en provoquant une jouissance incontrôlée !

Laissez la fillette impubère profiter de la vibration jusqu'à ce qu'elle subisse les délices d'une jouissance 100% anale. Attendez un quart d'heure avant de lui retirer son anus-picket et la laisser aller aux toilettes. Elle ne pourra pas contrôler sa défécation, puisque son sphincter sera distendu ! Vous allez vous régaler de voir toute la merde liquéfiée et liquide gicler de son petit cul élargi sans qu'elle puisse en contrôler le flux !

Il est facile de penser que, après un tel traitement, la petite fille ne pourra plus s'en passer et qu'elle va vouloir se le faire refaire très souvent, mais de son plein gré.

Elle sera alors prête pour se faire sodomiser par des membres mâles bien épais qui pourront lui dilater à l'extrême et lui ravager son trop tendre petit cul afin de la rendre irrémédiablement incontinente.

– - - - - - - - - - -

Peut être pourrait-on trouver des documents vidéos montrant très explicitement les effets de lavements obligatoires sur des petites filles très jeunes ?

Dans ces films, on verrait trois petites filles de 3 ans, quatre ans et sept ans recevoir, de force, des lavements copieux : Après avoir été violées par le trou de leur cul par des énormes sondes, trop grosses pour leur petit culs étroits, les "infirmiers" pervers leur injecterait des abondants liquides, puis il leur laisserait la canule enfoncée dans le cul pour les obliger à les conserver très longtemps dans leur ventre, avant de leur déboucher leurs petits culs dilatés et les laisser se relâcher, à quatre pattes, devant la camera.

Pour ceux qui apprécieraient ce genre de spectacle, il serait plaisant de les voir expulser leurs excréments avec le liquide, sans pouvoir se retenir : Leur merde liquéfiée sortant de leur petit cul avec force, dans un jet continu, et récupérée dans une bassine de façon à pouvoir examiner les selles ainsi rejetées . Pour les fillettes de plus de cinq ans, après avoir eu leur rectum et leur colon bien purgés, ces très jeunes fillettes seraient ensuite copieusement sodomisées pas plusieurs hommes bien membrés. Leurs petits anus, au préalable bien élargis par les énormes godes enfoncés à plusieurs reprises, laisseraient passer sans trop de difficultés les énormes glands qui s'enfonceraient le plus profondément possible, jusque dans leurs intestins !

Les fillettes seraient alors limées sans ménagement et leurs violeurs éjaculeraient tout le contenu de leurs lourds testicules tout au fond de leurs boyaux. Quand ils se retireraient, les sphincters écartelés laisseraient s'écouler de longs filets de sperme mélangés à quelques glaires rectales ! Les fillettes devraient ensuite sucer et lécher les bites ramollies sortant de leur fondement, pour les nettoyer ! Les hommes profiteraient aussi que les gamines ont leur verge en bouche pour se vidanger la vessie et les obliger à avaler leur urine chaude et amère !

Après s'être purgées dans une cuvette, les gamines soulagées devraient se barbouiller avec leurs propres résidus fécaux, aussi bien la motte pubienne que le ventre et le visage. Elle pourraient même en déguster un peu pour s'habituer au goût, comme le font les petites filles japonaises bien dressées

Pour ceux qui seraient offensés par ce genre de spectacle, ne regarderaient pas cela ! Bien entendu, ce genre de pratiques est tout à fait illégal, surtout quand des petites filles de moins de 8 ans en font les frais ! ..... et, bien sûr, si vous n'avez pas encore 18 ans, vous ne pourrez pas intéressés par ce genre de scène, n'est ce pas ? . . . hum hum hum ! )

– - - - - - - - - - -

* Qu'est ce qu'un ANUS-PICKET (BOUCHON RECTAL GONFLABLE ou BUTT-PLUG INFLATABLE) pour enfant ?

C'est un petit appareil de 12 centimètres de long, destiné à empêcher la sortie involontaire de matières fécales ou autres, des viscères d'un petit enfant. Il est utilisé dans plusieurs cas :

– Empêcher l'incontinence rectale chez les petits enfants ayant perdus le réflexe de rétention de leur anus,

– Avant une sodomie pour préparer le petit anus enfantin encore trop serré

– Après la sodomie pour que l'enfant enculé conserve le sperme dans ses boyaux

– Juste après l'injection d'un lavement pour qu'il soit conservé de longues minutes, sans risque de fuites intempestives

Il est composé de plusieurs parties : 1) le corps du bouchon :

– Une première partie de 8 cm de long et de 3 cm d'épaisseur, destinée à être enfoncée jusque dans le rectum, de forme ovoïde assez allongée

– La seconde partie, plus fine, de forme cylindrique, de 2 centimètres de diamètre et de 2 centimètres de longueur, prévue pour rester juste au niveau de l'anus afin de le maintenir juste un peu ouvert.

– La troisième partie, plate et plus large, sert à maintenir l'appareil en place en l'empêchant de rentrer plus profond et permet de le retirer

2) les éléments externes :

– Une poire de gonflage

– Une valve de dégonflage

– Un boîtier de commande pour le vibrateur incorporé

Une fois l'appareil enfoncé dans le cul de la petite patiente, il suffit d'actionner la poire de gonflage pour fait gonfler sa partie ovoïde à l'intérieur du rectum enfantin, et cette tête en caoutchouc souple se dilate en grossissant jusqu'à 7 centimètres, la taille d'un petit citron, afin de bien dilater les chairs tendres et remplir complètement le conduit et le boucher de façon étanche.

Ensuite, une fois l'appareil bien mis en place, il suffit de mettre en fonctionnement le vibrateur intégré pour provoquer chez l'enfant une jouissance anale irrépressible et durable qui va certainement lui faire apprécier particulièrement ce traitement

encore de quoi faire fantasmer de bon coeur tous les amateurs du genre! .... il s'agit bien d'un FANTASME, rien de pus! oncle.julius(a)yahoo.fr

Si vous avez aimé ce texte, remerciez Oncle Julius, c'est une motivation pour continuer d'écrire.

Vous pouvez utiliser ce champ pour envoyer un message à l'auteur.

N'oubliez pas de préciser votre adresse email dans votre message si vous souhaitez une réponse de l'auteur.

Message limité à 1700 caractères. Les messages sont systématiquement modérés avant d'être envoyés.

Vous pouvez également contacter l'auteur par mail à cette adresse : oncle.julius[_at_]yahoo.fr (remplacez [_at_] par @)